Yaourts aux bonbons café

Dans le magasin où j’achète mes bonbons caramels pour mes yaourts magiques, on trouve aussi des caramels au café… Ils me regardaient même avec leurs grands yeux tout ronds : il FALLAIT les essayer en yaourts. O-bli-gée !

yaourt_cafe

Alors même méthode que pour les yaourts au caramel, on ouvre le sachet d’un geste déterminé qui en impose, on dépiaute les innocents bonbons de leur emballage (enfin pas si innocents que ça les bonbons vu comment ils me faisaient de l’œil dans le magasin…) et on les glisse sans vergogne dans la casserole de lait (en essayant de ne pas s’éclabousser, ça changerait… ça serait pas con de mettre d’abord les bonbons puis le lait…).

Et on fait fondre, à feu assez fort (pas trop, faut pas que ça déborde, vu qu’on aura oublié de surveiller), on touille de temps en temps histoire de dire qu’on sert à quelque chose à cette étape-là (et puis, pourquoi perdre l’occasion de se tâcher avec du lait tiède ?? On se le demande…). Une fois les bonbons tout bien fondus comme des grands garçons dans leur bain lacté, on laisse refroidir. Mais comme on est des gourmands et qu’on veut pas qu’une grosse peau se forme, on remue de temps en temps…

Au bout d’une heure ou deux, c’est ENFIN froid, alors on mélange avec un yaourt et on met dans la yaourtière pour 10h. On a pensé à faire des calculs savant pour mettre la yaourtiere en marche à une heure stratégique et pas devoir mettre le réveil à 5h du mat pour l’éteindre (ah oui, j’oubliais que ya des modèles plus sophistiqués que la mienne qui s’éteignent tout seuls, n’est-ce pas ?). Et après, on mange en essayant d’en laisser quelque uns à sa chère et tendre moitié pour qu’il puisse y goûter lui aussi !

Le verdict : ouaif, bon mais sans plus. On les refera pas… Je vais devoir finir par déclarer une fidélité absolue à mes yaourts aux caramels !!!

Publicités