Crêpes party : crêpes complètes (suite et fin)

Vu que c’était une crêpe party orientée « tests » (1ers pancakes et 1ères crêpes à la Normande), j’ai voulu aussi tester des crêpes avec ma farine complète aux céréales & graines.

crepes-completes-cuisson

Recette improvisée :

– Ingrédients (pour environ 7 crêpes) : 1 œuf, 100 gr de farine complète, un peu de farine de blé, du lait
– Faire un puits avec la farine, y casser l’œuf puis un peu de lait, mélanger puis ajouter du lait et laisser reposer, après avoir impitoyablement zigouillé tous les éventuels grumeaux (qui auront joué à se déguiser en céréales). J’ai ajouté un peu de farine classique car c’était un peu trop liquide.
– Faire cuire à la poêle en se disant que c’est la dernière tournée, qu’on va pouvoir enfin se reposer et se goinfrer comme des gros cochons… 🙂

crepes-completes

Verdict : Je les ai trouvé par mal, c’est original. Mais ça se mange pas seul, faut de la confiote ou autre chose dessus. Ça pourrait être sympa en crêpes salées garnies. Chéri a moins aimé. Bref, je vous déconseille d’en faire 30.000 d’un coup la 1ère fois !

Partager

Publicités

Crêpes party : pancakes (suite)

pancakes_cuisson

La recette c’est celle de mon amie Aurélie. Un clic sur son prénom pour voir la recette (oui, vous avez deviné, j’ai la flegme de recopier…).

En gros, c’est comme des crêpes classiques mais avec de la levure. Et puis normalement dans des petites poêles. Sauf que nous, on en avait pas, donc on a fait des pancakes king-size. J’ai soupçonné que ça se cuisait à un feu un peu moins fort que des crêpes classiques, j’ai bien fait.

Mais quand même, les miens de pancakes, ils n’ont pas énormément gonflé. Peut-être que ma plaque électrique était encore trop chaude ? Ou alors qu’il fallait laisser reposer la pâte… Mystère, mystère. Je déposerais une offrande en Pyrénéens sur l’autel de la Déesse de la cuisine et peut-être que j’aurais une révélation dans la nuit…

pancakes

Verdict du Jury :
J’ai déjà fait des crêpes plus réussies… mais aussi des plus râtées (immancablement, mes tentatives de crêpes de sarazin finissent illico au rebut sans passer par la case gosier…)

Partager

Crêpes party : crêpes normandes (1)

Originaire de là-bas et me rappelant en avoir mangé (et apprécié) dans ma jeunesse, j’avais envie de manger des crêpes à la Normande. Sauf que je me rappelais plus de la recette alors j’ai improvisé.

crepes-normandes-cuisson

Recette au pifomètre :

– Ingrédients pour 5 crêpes environ : 1 œuf, 100 gr de farine, du lait
– Faire revenir 3 pommes tranchées jusqu’à ce qu’elles soient bien fondantes
– Faire un puits avec la farine, ajouter l’œuf puis un peu de lait, mélanger puis ajouter du lait mais pas trop, pour que la pâte reste assez épaisse
– Ajouter les pommes à la pâte puis faire cuire comme des crêpes normales mais en les tournant avec une spatule et pas comme une sauvage pour pas les dézinguer….  😉

crepes-normandes

Verdict : très bon, un petit peu de sucre dans la pâte ne serait peut être pas un mal et ENCORE plus de pommes, miam !

Partager

J’ai du retard… Crêpes party !

Je plaide coupable de crime de retard sur calendrier culinaire. Oui, je n’ai pas encore fait ma galette des rois. Pour me faire pardonner, j’ai fait des crêpes en avance, un jour avant la chandeleur (mais bon, je suis quand même en retard pour faire la note sur le blog, allez, je m’en occupe aujourd’hui)… Dites, vous croyez que je serais punie ? Est-ce que je serais privée de dessert ? 😉

degustation

L’orgie : pancakes, crêpes normandes, crêpes complètes… et plein de chtrucs à mettre dessus !

Partager

Eh oui, les crêpes ça se râte !

Ça m’apprendra de m’essayer à la cuisine « au pif », sans regarder les quantités dans une recette…

Admirez ma belle crêpe râtée :

Crêpe râtée !

Verdict émis : Pâte qui n’adhère pas à la poêle… trop liquide ?!
Problème : Plus de farine, magasins fermés et pas de barre à mine pour forcer l’entrée.
Solution : on met le tout au frigo et on ira acheter de la farine demain.
Résultat le lendemain : après ajout de farine, des crêpes qui ont finalement accepté de cuire mais très moyennes… & quelques pertes (en l’occurrence, des crêpes qui ont voulu tester la loi de la pesanteur…)

En conséquence, je m’auto-décerne le titre de « Championne incontestée de la crêpe râtée » !

A ma décharge, je dois admettre avoir eu l’aide de :
– la malédiction qui me fait râter les crêpes de sarrazin et qui semble s’étendre aux crêpes « normales »
– une alliance des crêpes avec les tartines beurrées (et leur loi fatidique) qui faisait qu’elles s’évertuaient à se scratcher au sol.

Et zouh, une ou deux (ou plus) par terre :

Crêpe blessée à terre

Note : j’avoue, cette photo est un montage réalisé avec une crêpe (volontaire, je précise) repêchée dans la poubelle… En effet, quand je tapisse inopinément le mur et/ou le sol de crêpes, mon 1er réflexe n’est pas de faire une photo mais de la mettre à la benne en poussant un gros juron que la décence m’interdit de répéter !

Mais bon, final, il s’est miraculeusement trouvé quelques crêpes « comestibles »

Crêpes supposées comestibles

Partager