Compote pomme et épinards fraises

J’avais acheté au printemps des graines d’épinard-fraise sur eBay pour égayer vertement mon rebord de fenêtre.

Et miracle, ça a poussé (les framboises bleues par contre hum…). J’avais déjà goûté les feuilles crues en salade, c’est pas mal, ça a un petit goût de noisette.

epinard-fraise-plant

Bon, après j’ai goûté aux fruits quand ils m’ont semblé être mûrs. Et bof, crus, ils n’ont pas trop de goût et c’est assez granuleux. Comestible sans plus.

epinard-fraise

J’ai ensuite essayé d’en faire une compote avec une bonne 15aine de fruits + 1 pomme. On obtient une compote à la couleur rouge qui détonne. Par contre le goût, j’accroche pas. A mes papilles, cela se rapproche du goût douçâtre, fadasse et écœurant des pastèques ou grenades. A mes papilles, einh. Mon chéri qui aime la pastèques et les grenades n’a pas aimé non plus.

epinard-fraise-compote

Verdict :

– J’accorde le bénéfice du doute aux fruits d’épinard fraise. P’t’être qu’ils étaient pas assez ou trop mûrs. P’t’être qu’il faudrait en mettre moins dans la compote et plus de pommes. Mais bon pas possible de réessayer maintenant : mes 3 plants font sérieusemet la goule (ça doit être la fin de la saison ou le signe que j’ai enfin réussi à les faire crever, hihi)

– Si l’année prochaine mes épinards fraises sont encore en vie, je me contenterais de grignoter leurs feuilles et je laisserais probablement leurs fruits aux moineaux. Et puis faudrait que j’essaie les feuilles cuites (elles peuvent se cuisiner comme les épinards)

Partager

Ma salade du « jardin » aux aromates et pétales de souci

Depuis ce printemps, j’ai commencé à cultiver quelques fleurs, herbes aromatiques et plus si affinités avec ma main verte.

Aujourd’hui, j’avais envie de me faire une petite salade avec ce que j’avais de comestible dans mon « jardin », à savoir : jeunes feuilles d’épinard-fraise, tomates cerises, pétales de souci, brins de ciboulette, basilic pourpre, menthe et thym.

la-recolte

J’ai juste ajouté du riz trois couleurs, un filet d’huile d’olive du village au Maroc et un chouia de vinaigre de noix :

salade-du-jardin-aout-2009

Verdict :

Pas mal du tout cette salade, c’est goûtu à souhait. Les pétales de souci n’ont pas un goût très prononcé et ajoutent une jolie couleur. Le basilic est assez fort, je le garderais plutôt pour la cuisson que pour les salades. Et les feuilles d’épinard fraise sont assez douces, avec un petit goût de noisette (ouf, parce que je me rappelle encore le goût fort et amer de la roquette que j’avais fait pousser, beurk !).

souci-seche.jpg

Le souci est une des nombreuses fleurs qui se mangent :

Crus, les pétales servent à aromatiser salades, omelettes ou fromage blanc, et comme substitut bon marché du safran. Séchés, ils sont souvent employés dans la cuisson du riz, qu’ils colorent d’un jaune tendre.

Source : Passeport santé

On s’en servait autrefois pour colorer le beurre (selon Cuisiflor). Et on peut aussi le faire sécher. Donc on essaiera plus tard de voir si ça colore le tajine…

L’épinard-fraise est une petite plante avec des feuilles vertes (un peu roses en dessous) et des petits fruits rouges rappelant les fraises. C’est facile à faire pousser (j’ai réussi !). Les fruits ne sont pas encore mûrs, donc pas encore goûtés, à voir !

Pour finir, une dernière photo pour expliquer pourquoi je mets des guillemets à mon « jardin » :

salade-et-jardin
A mort les jardins et les balcons, vive les rebords de fenêtre !! 😉

Petite annonce :

J’échangerais bien 1 jeune plant d’épinard fraise* contre 1 jeune plant de framboisier ou fraise. Si quelqu’un habitant Paris et environs est intéressé…

(* j’en ai 3 et je manque « légèrement » de place…)

Partager